icon_facebook_roundedicon_facebookicon_google-plusicon_kit-customizedicon_paymenticon_pinteresticon_quick-deliveryicon_shippingicon_staricon_supporticon_twittericon_youtubeillus_bankwireillus_CBillus_chequeillus_phonelogo_avis-verifieslogo_paypallogo_ukoo

Bien acheter son premier arc classique

Publié le : 12/11/2019 12:24:23
Catégories : Arc de chasse , CONSEILS TIR A L'ARC , Matériel de tir sportif

La période d'initiation au club est désormais terminée et votre moniteur s'avance vers vous, un brin gêné, pour vous annoncer que votre progression devra désormais passer par le fait d'acquérir votre premier arc classique ou Olympique. 

Une multitude de questions viennent alors à votre esprit. Taille, puissance, quel budget pour quelle utilisation, sont autant de questions qu'il va falloir élucider. 

Si le moniteur (vous savez celui qui était gêné de vous annoncer cette dépense innatendue) va pouvoir (ou pas) vous aider quand à la taille et la puissance, la stratégie d'achat demeure elle beaucoup plus incertaine.

A première vue, le prix va être l'élément déterminant, mais en êtes vous si sûr ?

En effet. certains produits que nous vendons sont à priori alléchants et peu onéreux. Mais nous constatons chaque jour un peu plus que leur qualité est parfois médiocre et que bien souvent ils vont être remplacés par un autre produit de qualité supérieure dans les mois à venir. Du coup l'économie de départ pourtant si simple à arbitrer s'avère en fait être une dépense inutile. 

Pour les clients qui vont venir vers nous par mail ou même au magasin afin d'éviter cette mésaventure, la chose est facilement explicable et bien souvent elle se concluera par le proverbe "achetez chinois, achetez trois fois". 

Si ce raccourci est un peu trivial, je vous le concède, il est bien souvent vrai. Notre expérience et notre connaissance du marché peuvent vous aider à dépatouiller le vrai du faux. Certains produits sont de qualité, d'autres de vrais pièges à éviter. 

Mais alors "pourquoi les vendez-vous ?" nous disent certains clients. La réponse est simple, à cause du prix !

Beaucoup de nos clients, dont vous, qui lisez ce blog, sont attentifs à cet aspect qualité. D'autres aveuglés par le prix l'ignorent bien volontier. Notez que dans les descriptifs en ligne des dits produits, nous insisterons bien plus sur la notion "premier prix" que sur la qualité technique de l'objet.

A l'époque à laquelle nous vivons, avec la pollution liée à notre activité commerciale, les travers de la sur-consommation, il est même légitime de se demander s'il est bien raisonnable de consommer ces produits très (trop ?) économiques à la qualité souvent médiocre. Nous avons pris le parti de vous avertir au moment de l'achat et de nous éviter ainsi un mauvais moment. quelques semaines (jours) plus tard, quand vous aurez besoin d'illusoires pièces détachées.

Il est pour nous impossible de vous proposer des pièces détachées sur ces produits et nous préférons vous le dire avant, plutôt qu' après la vente.

Il nous arrive bien souvent, en magasin, d'inviter le client à voir du côté des produits d'occasion qui peuvent parfois s'avérer être de bien meilleures affaires au risque de râter une vente. Bien sûr nous préférons gagner de l'argent mais le but est également de développer une relation de confiance basée sur le long terme avec notre client.

Au cours de cet article nous allons essayer de vous éclairer pour l'achat de votre arc à travers 2 grandes catégories :

  • les données physiques
  • la stratégie d'achat

A) les données physiques

Comme nous l'avons rapidement evoqué plus haut, votre moniteur (surtout s'il est bon) est bien sûr capable de vous aider quant à la taille et à la puissance de votre premier arc.

1) La latéralité ou l'oeil directeur

Vous tirez déjà depuis quelques temps dans votre club et vous devez déjà savoir si vous êtes droitier ou gaucher d'oeil directeur.

Petit rappel, l'archer dit droitier tient son arc dans la main gauche et sa corde dans la main droite

Il nous arrive malheureusement assez souvent sur notre pas de tir lors d'essai d'arc en magasin de détecter des personnes qui ont la mauvaise latéralité.

Voici un petit test d'oeil à refaire afin de vous conforter dans votre choix : ouf :-)

Si tel n'est pas le cas :-( :-( :-( pas de panique. Il est difficile mais possible de changer de latéralité.

2) Quelle taille d'arc choisir

Deux éléments déterminent la taille de votre arc classique, la taille de la poignée et la taille des branches.

4 tailles de poignées exprimées en pouces (2,54 cm) sont proposées par les fabricants : 21" - 23"  - 25" et 27" (27 pas proposée sur les produits économiques ou milieu de gamme)

A cela il faut rajouter 3 tailles de branches : S  ou 66" - M ou 68" - L ou 70".

Là ou cela devient complexe, c'est que cette taille de branches correspond en fait à la taille totale d'arc mais cela en admettant que vous avez une poignée 25".

Donc une paire de branches S ou 66" additionnée à une poignée 25" donne effectivement un 66"

Si vous choisissez une poignée 23", alors les mêmes branches donneront une taille totale de 64".

Pour choisir la taille de votre arc, il faut ensuite déterminer la taille de votre allonge.

Pour cela il existe des données théoriques qui sont basées sur votre taille physique. Attention ces données restent théoriques et ne remplacent pas les conseils d'un bon moniteur.

Vous connaissez désormais votre allonge.

il ne vous reste plus qu'à choisir la taille de votre arc dans le tableau suivant.

Attention pour les enfants et adolescents, il faut essayer d'anticiper la croissance. 

Par exemple un adolescent de 14 ans promis à une forte croissance ayant déjà une allonge de 28" peut bien souvent anticiper d'une taille et choisir directement un 70"

Voici la liste des correspondances entre les allonges et les tailles d'arc que nous préconisons :

- de 23" d'allonge : 62"

de 23" à 25" : 64"

de 25 à 27" : 66"

de 27 à 29" : 68"

de 29 à 31,5" : 70"

+ de 31,5" : 72"

3) La puissances de l'arc

Dans cette rubrique encore plus que dans la précédente, l'expérience de votre moniteur sera essentielle. Il n'existe pas vraiment de correspondance théorique. Les éléments qui la composent sont trop subjectifs et le risque d'erreur important.

En cas de doute, nous vous invitons à être plutôt raisonnable sur la puissance que vous allez choisir. En effet. le tir à l'arc nécessite une musculature spécifique que seule la pratique permet d'acquérir. De plus un bon placement technique, réalisable avec des branches de faible puissance, permet par la suite d'utiliser les bons muscles. Il sera alors temps de changer les branches de votre équipement pour augmenter la puissance de votre arc de façon significative.

Autre détail qui a son importance. Les poignées sont toutes équipées d'une plage de puissance réglable de 10%. Les arcs sont vendus avec la puissance réglée au minimum. il vous sera donc possible d'augmenter la puissance de votre arc de 10% dès que cela sera nécessaire et cela sans changer vos branches.

Puissance marquée et puissance réelle

La puissance qui est inscrite sur vos branches est une puissance théorique qui est calculée pour une allonge standard de 28".

il faut prendre en compte le fait qu'un pouce d'allonge correspond à environ 2#.

Notez que les puissances également sont données pour une poignée de taille 25". Si vous baissez la taille de la poignée pour une 23" (2" de moins) vous augmentez automatiquement la puissances de 2#

EXEMPLE CONCRET :

Poignée 25" avec branches S ou 66" de 26# développera 26# pour une allonge de 28"

Poignée de 23" avec les mêmes branches développera 28# à la même allonge.

Donc un archer ayant une allonge de 30" avec des branches marquées à 28" développera à son allonge une puissance d'environ 32#. 

Il faudra faire attention dans ce cas de figure de veiller à ne pas choisir des branches trop fortes.

La puissance de l'arc d'initiation que vous avez utilisé dans votre école de tir vous donne également une indication sur la puissance à choisir.

Comme test nous demandons au tireur d'armer son arc sans mettre de flèche.

Une fois armé nous nous mettons face au tireur et alignons son oeil de visé avec le bord de la poignée. Le tireur doit parvenir à garder "l'axe" sans se déformer pendant une période de 10 secondes.

Voici une fourchette de puissances (réelle) en fonction de l'âge des tireurs

(Pour rappel ces puissances sont théoriques et sont données pour un premier équipement)

de 8 à 12 ans : entre 10 et 16#

de 12 à 14 ans : entre 18 et 24#

de 14 à 16 ans : entre 20 et 26#

+ de 16 ans et adultes : de 22 à 30#

Vous avez désormais les différents paramètres physiques vous permettant de choisir la taille, latéralité et puissance de votre arc.

A) Stratégie d'achat

L'achat d'un arc classique pourrait être comparable à celui d'un vélo en pièces détachées.Toutes les branches du marché sont compatibles avec toutes les poignées (excepté le système Hoyt Formula). Les viseurs, les stabilisations, les bergers buttons et tous les autres accessoires sont également compatibles avec le reste. 

Dans cette mesure, il est important d'arbitrer les posts où il faut mettre du budget et ceux qui ont moins d'importance.

Si vous avez compris que nous allons vous inciter à choisir des produits d'origine Européenne sur lesquels nous allons être en mesure de vous fournir des pièces détachées, votre budget va peut être assez rapidement atteindre ses limites.

Certains posts sont purement mécaniques et nécessistent une qualité minimum. Je pense bien sûr au viseur, mais aussi au berger-button

D'autres éléments comme la poignée peuvent être gardé longtemps à conditions de choisir une bonne qualité de départ, enfin les branches ont moins d'importance dans un premier temps car elles ont un caractère clairement provisoire et font en général l'objet d'un changement au bout d'un ou deux ans de pratique en club.

Voici nos conseils en parcourant post par post chaque pièce nécessaire à votre équipement. Cette liste ne comprend pas les accessoires de l'archer qui en général ont déjà fait l'objet d'une visite sur le site ou au magasin.

La poignée (priorité élevée)

La poignée est la pièce maîtresse de votre équipement, en tout cas il s'agit de la plus visible. On la compare souvent à la carrosserie de la voiture. Elle doit être adaptée à la puissance des branches que vous allez utiliser maintenant ou plus tard.

La différence entre les poignées est souvent liée à la méthode de fabrication. Les poignées économiques sont en générales plus tendres car souvent directement usinées dans un bloc d'aluminium. Si cette méthode de fabrication permet d'obtenir un produit esthétique, il montre souvent ses limites lorsque vous changerez vos branches en augmentant de puissance. A ce moment. vous allez vous retrouver avec un véritable nid à vibrations qui sont provoquées par une déformation de la poignée.

Nous vous conseillons donc de choisir une poignée plus rigide comme une poignée forgée. En effet. ces dernières seront bien plus à l'aise quand vous augmenterez votre puissance. Il sera alors possible de garder cette pièce lorsque vous passerez au step 2 de votre vie d'archer.

Il existe aussi des poignées carbones (aussi plus rigides), mais qui en général sont accessibles sur des budgets bien plus élevés.

D'autres différences moins importantes sont à noter comme le grip ou la finition (peinture ou anodisation), je ne m'étendrai pas sur le sujet car cela n'a pas de réel impact sur la qualité du tir.

Enfin si le poids est une donnée aisée à comparer, il ne représente pas un argument si important que cela.

Les différences entre les poignées sont mineures et une puissance plus importante nécessite souvent une masse d'arc également plus conséquente afin d'éviter de ressentir trop de vibrations.

Pour conclure, nous vous conseillons de casser votre tirelire et de placer l'achat de votre poignée en premier lieu en privilégiant une poignée forgée de marque reconnue (SAV).

Elle pourra vous accompagner une bonne partie de votre vie d'archer.

La paire de branches (priorité faible)

La paire de branches de votre premier arc ou arc de progression ne durera peut être pas très longtemps. En tout cas l'idéal est de choisir des branches avec une puissance aisée à maîtriser. De cette manière vous aurez la possibilité d'apprendre à faire le bon geste beaucoup plus facilement et avec les bons muscles (notamment les muscles dorsaux). Une fois cette période d'apprentissage passée, il sera alors temps d'acheter des branches de meilleure qualité d'où l'importance d'avoir achété une poignée forgée. Nous vous conseillons donc de choisir des branches assez économiques et de réserver votre budget sur les posts à priorité élevée.

Notre conseil : restez sur une paire de branches économiques

La corde (priorité faible)

Il n'y a pas de grands écarts de prix entre les différentes cordes. Comptez entre 10 et 20 euros pour une corde dans une matière moderne (fast flight +, 8125...). Si vous êtes un esthète du tir à l'arc au goût raffiné, vous pouvez nous demander de vous fabriquer une corde sur mesure à la couleur de votre choix. Attention tout de même à veiller à avoir le bon band (autre intérêt de la corde sur-mesure).

Le viseur (priorité élevée)

Il s'agit d'une des pièces maîtresses de votre équipement. Un viseur est complexe à fabriquer et nécessite une mécanique de qualité. Il faut privilégier un viseur n'ayant pas de vis de serrage qui sont souvent fastidieuses à manipuler. N'oubliez pas que vous aurez besoin de régler votre viseur dans un temps limité.

La matière première utilisée pour sa fabrication a également son importance. En effet, les viseurs économiques fabriqués en Asie sont souvent constitués d'un aluminium très tendre dans lequel les pas de vis vont très vite se dégrader. La suite c'est : perte de vis... pas de pièces détachées ... et achat d'un nouveau viseur :-(

Nore conseil est donc de privilégier un viseur de qualité (fabrication européene ou autre pays industrialisé) qui vous assurera précison, aisance de règlage et robustesse dans le temps. sans vis de serrage.

Le repose-flèche (priorité faible quoi que...)

Il existe un repose-flèche d'une extrême précision qui est le plus économique. il s'agit du Hoyt Super rest en plastique. Il est utilisé par des archers de classe mondiale. Certains le trouve fragile, mais ce n'est pas de sa faute, mais plutôt celle d'une flèche mal adaptée qui vient frotter contre lui et finir par le casser. 

Ce repose-flèche a en plus l'avantage d'avoir une forme de crochet qui tient la flèche. C'est un plus évident, surtout pour les archers qui tirent sans clicker, c'est généralement le cas des archers en phase de progression. Si vous souhaitez un repose-flèche métallique, alors il faut monter en gamme. Nous avons constaté un manque global de qualité dans tous les repose-flèches en métal économiques.

Notre conseil : soit un Hoyt Super rest soit un repose-flèche métallique haut de gamme comme un Arc Système CL 10 ou un Shybuya Ultima

Le Berger-Button (priorité élevée)

Le berger-button est un point essentiel de votre équipement. Sa qualité apportera régularité à votre tir et une bonne mécanique évitera qu'il se dérègle seul.

Le mieux c'est de prendre un BB avec une tête en métal.  Les archers en progression utilisent le plus souvent des flèches en carbone et les pistons économiques en plastique s'usent très rapidement. Pour rappel : Pas de pièces détachées sur les produits économiques :-(

Nous vous conseillons donc d'opter pour un produit de qualité comme un button Arc Système standard ou compétition, leur durabilité est incroyable et il est probable qu'après quelques années vous aurez achetez 4 buttons pas chers dans un temps identique !

La stabilisation (priorité moyenne)

La stabilisation s'achète en fonction de sa taille mais surtout de sa puissance. Ce post sera très important pour un archer en configuration définitive, un peu moins dans notre cadre d'équipement de progression. Si l'on considère que nos 1ère branches sont provisoires, la stabilisation le sera tout autant.

Les stabilisations économiques ne peuvent en aucun cas s'utiliser pour une puissance qui dépasse les 30#, en tout cas pas sans un maximum de vibrations. 

L'alternative que nous proposons souvent est de sacrifier ce post en achetant un simple stabilisateur central qui coûte - de 20 € pour acheter avec sa deuxième paire de branches une stabilisation complète de bonne qualité. On évitera de la sorte une dépense de l'ordre de 80 € avec une stabilisation qui restera provisoire.

Notre conseil : soit un simple central de stabilisation soit une stabilisation complète mais de qualité

Le clicker (priorité faible)

Pour les archers en pleine croissance, l'idéal serait un clicker magnétique. Il permet de gérer l'évolution de l'allonge avec plus de souplesse. Cela permet de ne pas changer les flèches trop souvent.

Le repose-arc (priorité faible)

Le repose-arc n'a pas de grande importance. On peut se satisfaire d'un produit simple. Il ne joue aucun rôle sur le résultat final.

Privilégier un repose-arc solide et aisé à monter comme le Avalon Butterfly.

Le Sac à dos ou la valise (priorité faible)

Idem que pour le repose-arc. Le sac n'a comme seul rôle le confort pour le rangement et le transport de votre équipement. Notez tout de même qu'un arc classique possède pas mal de pièces et qu'il faut privilégier un sac ou une valise avec une bonne ergonomie pour ranger son arc correctement.

Les flèches (priorité moyenne)

Les flèches comme les branches et la stabilisation sont directement liées à la taille et à la puissance que vous allez choisir. Nous préconisons de choisir des flèches en carbone (qui peuvent être tirées en salle et en extérieur) avec une taille légèrement plus longue que nécessaire. Il est effectivement fréquent que l'archer gagne de l'allonge au bout de quelques séances avec son nouvel arc. 

Il n'est pas nécessaire de partir sur une flèche de gamme trop élevée car vous n'en tirerez pas les bénéfices tout de suite. 

Notre conseil : flèche en carbone que l'on peut couper à l'allonge souhaitée de prix intermédiaire. Les couper plus longues que votre allonge d'au moins 1 pouce et coller avec une résine à chaud (type Ferr l tite cool flex) pour pouvoir décoller la pointe et pouvoir les recouper le cas échéant.

Conclusion : Quel que soit votre budget, l'achat de votre premier arc classique, nécessite un arbitrage entre les différents posts. Un budget plus important sur la poignée vous permettra de la conserver plus longtemps et de passer avec elle les différentes étapes de votre progression. Le berger-button et le viseur qui sont des pièces très mécanisées nécessitant également d'y alouer un budget certain. Les branches, la stabilisation et les flèches sont quant à eux des accessoires qui nécessiteront un changement certain quelle que soit votre progression, nous vous conseillons donc de ne pas exploser votre portefeuille sur ces différents accessoires.

Si vous avez bien compris la teneur de cet article vous pouvez essayer de vous constituer votre kit arc classique sur mesure. En cas de doute ou d'hésitation. vous pouvez nous solliciter avec un devis en ligne.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire