icon_facebook_roundedicon_facebookicon_google-plusicon_kit-customizedicon_paymenticon_pinteresticon_quick-deliveryicon_shippingicon_staricon_supporticon_twittericon_youtubeillus_bankwireillus_CBillus_chequeillus_phonelogo_avis-verifieslogo_paypallogo_ukoo

Mathews 2019, Le Vertix , mais pas seulement…

Publié le : 23/11/2018 07:32:21
Catégories : Arc de chasse , CONSEILS TIR A L'ARC

Mathews Fan

 

Nous, Laurent et Fred (les frères de la famille Erhart Sports) sommes fan de la marque Mathews. Ce n’est pas un scoop puisque nous travaillons dans une loyauté réciproque avec la marque de Sparta dans le Wisconsin-USA depuis plus de 20 ans.  Cette fidélité trouve ses raisons dans nos façons mutuelles de travailler. Le magasin familial et la  marque Mathews, partagent depuis toujours sur les valeurs de service. L’atelier est le cœur de notre entreprise, le soutien d’une marque sur laquelle nous pouvons compter est pour nous une évidence.

 

  •       L’intégrité : Mathews n’a jamais relâché la qualité de son service. Ils nous ont convaincu en accordant à leurs produits, vendus par nos services, une garantie effective au premier acheteur. Cet engagement n’a jamais fait défaut. Nous le réservons bien entendu à notre clientèle ou, exceptionnellement aux clients extérieurs, à la demande unique de Mathews. C’est-à-dire qu’un arc acheté dans une autre enseigne passera par le service du magasin où il aura été acheté. Nos clients profiteront en revanche d’un service direct afin de minimiser le délai.

 

  •       La durabilité dans le temps & la finition : nous voyons beaucoup d’arcs qui dépassent les 10 ans de vie. Ils reviennent en entretien après quelques années de service. Les arcs de la marque Mathews sont toujours dans un état de fraicheur bien meilleur que ceux des autres marques. La finition du film camo et le verni mat appliqué sur la poignée et sur les branches sont très supérieurs à ceux des concurrents. L’anodisation des pièces en aluminium est profonde. Certaines marques subissent des dégradations cosmétiques qui en disent long sur la piètre qualité des composants et des matériaux. C’est un aspect à considérer dans la démarche d’une acquisition  durable.

 

  •       La fourniture de pièce est un autre service très important. Nous avons vendu des pièces détachées pour des modèles dépassant les 15 ans. C’est un argument de poids à l’heure de l’obsolescence programmée.

 

  •       Les accessoires dédiés : quoi de plus agréable que de monter sur son arc, qui est le cœur de son équipement, des accessoires absolument assortis ? Si la valorisation esthétique est évidente, les qualités techniques le sont encore plus. L’intégration du nouveau repose-flèches IMX (fabrication QAD) sur un rail usiné est à l’image de celle de la ligne de carquois HD. Ces derniers sont non seulement assortis à chaque camo proposé sur la ligne d’arc Mathews, mais permettent également une fixation fiable, rapide et sans vis, tout en assurant aux flèches de ne pas dépasser le gabarit de l’arc ! Le stabilisateur Flatline parachève l’intégration esthétique en éliminant la dernière micro vibration.

La gamme

L’arc Vertix 2019 est le porte étendard de la gamme. Il reçoit en exclusivité les nouvelles cames Switchweight. Il est acquis que la plupart des arcs à poulies du marché sont réglables en puissance sur une plage plus ou moins large. Les compounds destinés aux débutants ont généralement une plage de réglage de puissance très large couvrant jusqu’à 50 Lbs (les arcs Mission fabriqués par Mathews sont par exemple réglables de 20 à 70 Lbs en tournant une simple clef allen). Cet argument technique bien pratique pour un débutant se paye par un rendement moindre par rapport à un arc de haut de gamme destiné à un archer expert. Ces compounds performants se règlent sur une plage de 10 Lbs pour privilégier la performance de vitesse. Un arc est donc réglable de 50 à 60, et il vous faudra un autre arc pour la plage de 60 à 70 livres.

 

La nouvelle came Switchweight est révolutionnaire dans le sens où il est possible, par le seul remplacement des modules en aluminium, de changer l’allonge mais également la plage de puissance de l’arc. Chaque module Switchweight spécifique est marqué d’une allonge et une puissance. Cela veut dire concrètement qu’un arc réglable sur la plage de 50 à 60, peut en quelques secondes devenir un 55/65, un 60/70 ou même un arc réglable de 65  à 75 livres !! Le réglage dans chaque plage étant toujours opéré à l’aide d’une clef allen . Il faut noter que les modules sont remplaçables sans avoir besoin d’une presse.

 

2019 voit également l’arrivée d’un nouveau grip appelé Engage sur les Vertix, TX-5 et Traverse. Son profil est entièrement revu. Il est plus long, plus rond, il facilite à la fois la préhension de l’arc, et il limite surtout la torsion infligée par l’archer. Le grip en  polymère préserve du froid en hiver. Un insert en carbone ou en bois selon la version de camo vient parfaire l’aspect esthétique.

 

Les performances des arcs Mathews ont fait un bon en avant avec l’arrivée des cames Crossentric. Le Halon, commercialisé en 2016, est un peu le père de cette lignée d’arcs capables de tirer une flèche à plus de 340 pieds par seconde IBO dans un confort magistral. Le Triax de 2018 (continuant sa commercialisation inchangée en 2019) offre la même vitesse dans un format plus compact. Le Vertix grapille encore 1 ou 2 fps mais en abaissant encore la signature sonore et en neutralisant toujours davantage les vibrations résiduelles.

 

Le Vertix, comme toute la série d’arc de 2019 s’inspire du nouvel équilibre introduit par le Triax : la masse est déplacée en bas et en avant de l’arc afin d’offrir une stabilité remarquable. L’arc mieux équilibré ne bouge pas à la décoche, le niveau de précision ressenti par les utilisateurs est significativement amélioré. Mes évaluations personnelles me laissent constater que je tire aussi bien le Vertix que mon arc dédié aux tournois : un TRX 38 ! C’est véritablement stupéfiant !!

 

Le repose-flèches IMX fabriqué par QAD, qui fait référence dans ce domaine, est spécifique aux arcs Mathews de 2019 qui sont pourvus d’encoches usinées en arrière de la poignée. La fixation libère donc l’espace latéral où les flèches installées dans le carquois peuvent gêner. L’IMX offre un réglage micrométrique en hauteur et en latéral pour les archers les plus exigeants. L’intégration du repose-flèches est parfaite. L’IMX s’installe sur les Vertix, Traverse et TX-5, ou à l’aide d’une adaptation minimaliste sur tous les arcs des générations précédentes.

 

Le Vertix se résume en un nouveau concept d’arc haut de gamme extrêmement modulable. Pour une fois, le doute sur la puissance à choisir devient un détail au même titre que l’allonge. Une paire de module, d’un coût raisonnable de 50 €, vous permettra d’ajuster la taille de votre allonge et de faire évoluer la plage de puissance pour conserver votre Vertix de longues années.

Les Traverse et TX-5 viennent compléter la gamme 2019. Ils reprennent du Triax l’équilibre, les cames CC2 très souples, mais surtout très rapides. Ils sont équipés l’un et l’autre le nouveau grip Engage et du rail usiné pour le repose-flèches IMX.

Le Traverse toise 33 pouces entre axes pour un peu plus de 6,5 pouces de band. Avec sa plage de réglage d’allonge allant jusqu’à 32,5 pouces, il est destiné aux archers de grande taille. Sa vitesse de 338 fps et sa super stabilité en font également un arc idéal pour en découdre sur les pas de tir de tournoi 3D.

 

Le TX-5 est l’arc le plus vif de la série. Ses cames sont les mêmes que celles des triax et Traverse, mais son band réduit à 5 pouces, et les 345 fps (à 29 pouces soit 353 IBO) lui confèrent le statut de « speed bow ». Il garantira d’excellentes performances de vitesse aux archers de petite taille.

 

Le Mathews Tactic est le petit dernier de la gamme pour les budgets plus serrés. Mathews y a mis des recettes maitrisées qui ont fait le succès de pas mal d’arc de la gamme. Les spécifications sont juste parfaites pour le chasseur à l’arc : 7 pouces de band pour la stabilité, 335 fps pour les performances et seulement 1920 grammes. La qualité de fabrication est bien entendue au rendez vous. Il est proposé en camo Real Tree Edge. Son prix proche de 700 € est très compétitif pour qui veut la qualité, la tranquillité et l’image de marque de Mathews dans un budget raisonnable !

 

 L'essai 


Ce qui est commun aux 3 arcs :

Le nouveau grip "Engage" est top. Super confortable, totalement neutre, et revêtu d'une matière très agréable. Le grip n'est pas compatible avec les arcs des années précédentes.

- Les branches sont identiques aux Triax/Halon

- le damper 3D et le guide câble inversé (sans changement depuis le Triax)

- Le Système de Top Hat insert pour vos réglages (sans changement depuis le Triax)

- L'équilibre (sans changement depuis le Triax)

Le Vertix est équipé d'une nouvelle came Switchweight très légèrement plus définie que celle du Triax et Halon 32.


Cette came présente l'avantage de recevoir des modules qui modifient à la fois l'allonge (de 26 à 30,5), le let off (80 ou 85%) et surtout la puissance max (réglable sur moins 10 Lbs). Ça veut dire en claire qu'on peut acheter un arc de 28 pouces et 60 Lbs et le transformer en un 28/75 Lbs pour le prix d'une paire de module !


Un arc monté en module 75 Lbs sera réglable de 65 à 75 et le même arc avec le module de 65 Lbs sera réglable de 55 à 65 Lbs.

Il existe donc 80 modules différents pour 10 allonges x 2 let off (80 & 85%) x 4 puissances (60, 65, 70 & 75 Lbs), nous allons donc nous offrir une nouvelle boîte pour ranger les modules.

Voici les poids que nous avons mesuré :

Vertix : 2160 grammes
Traverse : 2175 grammes
Triax : 2079 grammes
TX-5 : 2114 grammes

Voici les vitesses que nous avons mesuré pour 65 Lbs @ 29 et une flèche Maxima Hunter de 435 grains :

Vertix : 286 fps
Traverse : 278 fps
Triax : 282 fps


Le TX-5 est mesuré dans d'autres conditions compte tenu de sa particularité :

TX5 : réglé à 65 Lbs avec un poids de flèche de 435 grains @ 26,5 pouces : 267 fps

Triax : réglé à 65 Lbs avec un poids de flèche de 435 grains @ 26,5 pouces : 257 fps

TX5 : réglé à 65 Lbs avec un poids de flèche de 469 grains @ 26,5 pouces : 249 fps

Triax : réglé à 65 Lbs avec un poids de flèche de 469 grains @ 26,5 pouces : 260 fps


L'équilibre est remarquable sur les 3 arcs comme sur le Triax; il reste à évaluer le confort à l'armement et la décoche :

Le Vertix est un poil plus ferme à armer avec le module 70 Lbs réglé à 65 (comparé au Triax du test). Il est quasi imperceptible de différencier les 2 arcs s'ils ne sont pas tirés l'un après l'autre. Il est en revanche encore plus soft à la décoche. Nous ne pensions pas que c'était faisable, mais c'est un fait !

Le Traverse est le plus souple. Son band généreux raccourci la bosse du cycle d'armement. Il est assez bluffant, plus doux que le Triax à la décoche, comparable au  Vertix mais un brin plus défini. Impossible de dire qu'il serait plus "sec", car les vibrations et l'à -coup sont quasi nuls, et inexistants avec le stabilisateur Mathews Flatline. Le Traverse est l'arc idéal pour la polyvalence Chasse/3D.

Un autre essayeur expérimenté dont l'allonge est plus courte a essayé les TX-5 & Traverse réglés 26,5 pouces. Il avait un Halon 30 et depuis cette année un Mathews Stoke. Il a trouvé le TX-5 plus confortable à la décoche que le Vertix et le Traverse !!! Il tire bien mieux le TX-5 que son Mathews Stoke développé spécialement pour les allonges courtes.

Pour résumer, les écarts de ressenti entre ces arcs relèvent de la nuance à la géométrie près. Venant d'un Halon 32, je me sens à l'aise avec les Vertix et Traverse du fait d'un angle de corde plus proche. Mon choix personnel pour la chasse sera le Vertix. Laurent conservera son Triax.

N'hésitez pas à venir nous voir pour les essayer !

Articles en relation

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire